Oslo

Publié dans la revue Kostar n° 44 ~ janvrier-février 2015 :

Atterrir dans la neige de nuit, vue du ciel j'ai l'impression d'être dans «  L'étrange noël de monsieur Jack ». Voir autant de neige me réjouit, elle est épaisse, il fait -10°C, on est au mois de février, l'hiver s'éternise mais les jours rallongent.
A l'aéroport je goutte à l'aquavit par petits bouchons. Il m'est difficile de me dire qu'Oslo est une capitale. Ce qui frappe, c'est le peu de bruit, étouffé par la neige. Je me promène dans cette ville glissante, le silence me rappelle le calme des forêts enneigées.Une capitale immobile les pieds dans la glace, les bateaux figés, le fjord gelé. Le soir la température chute, les bars se remplissent, j'y rentre. Chaque pas dans ce froid est une activité physique intense. Au matin, après la ville-glissante rencontré la veille je découvre la ville-coton.